Plateformes d’auto-publication artistique en ligne : quatre figures de l’engagement dans le web 2.0

Les plateformes d’autopublication jouent ainsi un rôle important dans la construction de l’image des artistes amateurs. Elles leur offrent la possibilité d’étendre fortement leur audience au-delà des cercles artistiques locaux auxquels ils participent éventuellement. Au contraire d’autres acteurs étudiés dans ce volume, les plateformes ne sont pas à proprement parler des stratèges de la célébrité ; en revanche, elles offrent aux utilisateurs une palette d’outils et de métriques qui rendent possible l’élaboration de stratégies d’accroissement de l’audience et de la réputation. Ces dispositifs ont un caractère fortement performatif : la disponibilité des statistiques, et la publicisation d’une grande partie des métriques d’audience et de succès, construisent une figure de l’utilisateur-stratège, entrepreneur de sa propre notoriété, que la plupart des utilisateurs investissent bon gré mal gré. Métriques et méta-données constituent un aspect important de l’expérience vécue de l’utilisateur, en l’incitant à évaluer ses performances et mettre en place des stratégies d’amélioration de sa visibilité en ligne. Notre article se propose d’identifier les différentes façons qu’ont les amateurs d’investir cette figure de l’utilisateur stratège, et d’observer dans quelle mesure s’y retrouvent les enjeux de reconnaissance identitaire et de réputation artistiques posés par la littérature.

Pour le confort de l’utilisateur, le contenu est affiché ci-dessous dans une autre langue. Vous pouvez cliquer le lien pour changer de langue active.

BEUSCART J.S., CREPEL M., « Plateformes d’auto-publication artistique en ligne : quatre figures de l’engagement dans le web 2.0.»  in LIZE W., NAUDIER D., SOFIO S. (dir.), Les stratèges de la célébrité, Intermédiaires et production de la valeur dans les univers artistiques, Archives Contemporaines, 2014, p.113-123.