Hors champs: la multipositionnalité par l’analyse des réseaux

HorsChamps

VENTURINI, T., JACOMY, M., BANEYX, A., & GIRARD, P. (2015). Hors champs: la multipositionnalité par l’analyse des réseaux. Working Paper, Médialab.

http://www.medialab.sciences-po.fr/wp-content/uploads/2015/04/Venturini_et_al_Hors_Champ.pdf

Pour le confort de l’utilisateur, le contenu est affiché ci-dessous dans une autre langue. Vous pouvez cliquer le lien pour changer de langue active.

Cet article reprend une recherche de Luc Boltanski sur les enseignants de l’IEP de Paris. Dans cette recherche, Boltanski s’appuie sur une représentation tabulaire des champs sociaux pour montrer que la classe dominante se caractérise avant tout par sa multipositionnalité, c’est-à-dire par la tendance de ses membres à occuper plusieurs positions dans plusieurs champs. En remplaçant le tableau de Boltanski par un graphe d’individus et d’institutions, nous discuterons les caractéristiques et les avantages d’une sociologie de réseaux hétérogènes