Modes de circulation du livre sur les réseaux numériques

Le livre numérique semble se résumer si aisément à un fichier informatique que ses circulations, ses flux, les échanges qu’il génère devraient se dérouler en toute fluidité, comme ce fut le cas pour la musique autour des années 2000. Cependant, les travaux que nous conduisons depuis 5 ans sur ce sujet nous montrent que le livre numérique n’est pas équivalent à la musique et qu’un grand nombre de blocages intervient. Nous proposons donc de revenir sur quelques facettes du livre imprimé avant sa transformation en fichier afin de mieux comprendre les barrières qui peuvent encore exister et comparer, à partir de nos enquêtes, ce que les publics attendent, mettent en œuvre, inventent ou reproduisent dans leurs pratiques du livre numérique. Pour un accès direct aux données de l'étude sur le site du médialab http://www.medialab.sciences-po.fr/publications/webdulivre/

http://edc.revues.org/6031

Pour le confort de l’utilisateur, le contenu est affiché ci-dessous dans une autre langue. Vous pouvez cliquer le lien pour changer de langue active.

LEBECHEC M., CREPEL M., BOULLIER D., « Modes de circulation du livre sur les réseaux numériques », Etudes de communication, °43, 2014, pp. 129-144

http://www.medialab.sciences-po.fr/publications/webdulivre/