Débora de Carvalho Pereira

Pour le confort de l’utilisateur, le contenu est affiché ci-dessous dans une autre langue. Vous pouvez cliquer le lien pour changer de langue active.

Débora de Carvalho Pereira est titulaire d’un Doctorat en Sciences de l’Information de l’Université fédéral du Minas Gerias (Universidade Federal de Minas Gerais – Brésil) qu’elle a obtenu en mai 2013.

Elle a commencé son post-doctorat au Medialab de Sciences Po Paris, en octobre 2013, sous la direction de Tommaso Venturini. Sa recherche actuelle a pour sujet les controverses liées à la notion de terroir dans le domaine de la production fromagère.

Son doctorat a porté sur l’étude des mouvements environnementalistes, précisément sur la formation des idéologies qui sous-tendent la gestion de la nature à l’époque contemporaine. Cette recherche s’appuie sur la Théorie Acteur-réseau et sur la méthodologie de cartographie des controverses. Elle analyse les réseaux sociaux environnementalistes selon trois axes principaux :

1. la conservation des zones de haute biodiversité et la préservation de la « beauté naturelle » (l’écologie profonde),
2. la nécessité d’une intégration entre l’écologie et la culture (l’écologie sociale),
3. l’intégration entre économie et écologie (l’économie verte).